10 September 2011

La rencontrer (thème de la femme parfaite)

La femme parfaite
D'abord il faut la rencontrer. Ca ne court pas les rues par paquet de 12 ces machins là. C'est rare. On n'en trouve jamais quand on les cherche. On ne tombe dessus que par hasard, au détour d'une surprise. On est en général trop estomaqué pour réagir, ou trop timoré... Première étape.

Ensuite il faut qu'elle soit séduite. Je n'ai pas dit la séduire. Séduire c'est mentir, embellir. Puis se pavaner c'est ridicule, démodé et ça la fait fuir. La femme parfaite n'aime pas le mec qui en fait des caisses. La séduction doit venir d'en elle; elle doit se trouver séduite, sans qu'on l'ait séduite. Deuxième étape.

Est-elle libre de répondre à ce début d'élan? En général non. La femme parfaite est rarement seule. Va-t-elle tout plaquer pour suivre ce frémissement de son coeur? Pas souvent, mais ça arrive n'est-ce pas? Troisième étape.

Transformer des balbutiements en un projet de vie commun à durée plus ou moins indéterminée. Cette étape se fera en plusieurs étapes. Plus d'étapes que de caps lors d'une circumnavigation. Des caps de bonne espérance, des caps cornus, tels le Horn, d'autres plus plaisants tel Cap-Ferrat. Assez d'étapes pour remplir quelques bouquins. Ce ne sera pas tranquille. Et tant mieux, on s'embêterait...

Pas gagné le chemin qui mène au partage.
L'emboîtement des esprits et des corps, l'alchimie hormonale et mentale, les simultanés sans simuler, la simple douceur de la présence attendue... un jour... peut-être...



"La patience est l'art d'espérer"



2 comments:

  1. Michel Oueshbek a écrit un billet en réponse à celui-ci.

    Lisez "Un Homme" sur son blog.

    ReplyDelete
  2. http://oueshbek.blogspot.com/2011/09/un-homme.html?spref=tw

    ReplyDelete